Histoire et missions

 Des origines à nos jours

Des origines

Le prodigieux parcours d’une des branches de l’entreprise née de la transformation des services de l’Office Equatorial des Postes et Télécommunications (OEPT) près la République gabonaise, en Office des Postes et Télécommunications de la République gabonaise (OPT), par la loi n°14/64 du 29 octobre 1964 s’apparente, à bien des égards, à une véritable saga.

Mutations du marché

A l’exception de son activité de la Caisse d’épargne postale, qui souffrait de la concurrence des banques, l’Office des postes et Télécommunications a disposé d’un monopole dans ce qui constitue son cœur de métier. Seule sa gestion va constituer un réel problème pour elle, pendant des années. Et comme si cela ne suffisait pas, les mutations de l’environnement social et économique, national et international, vont peu à peu aggraver sa situation.

Stratégies mise en place

Pour ce faire, le gouvernement opte pour une politique de réformes efficace et des plus inattendues : l’éclatement de l’Office des postes et télécommunications (OPT) et sa transformation en deux sociétés distinctes dénommées, l’une, Gabon Poste SA et, l’autre, Gabon Télécom SA. L’accord du Parlement à ce projet gouvernemental est consacré par la loi n°4/2001 du 27 juin 2001 « Portant réorganisation du secteur des postes et du secteur des télécommunications en République gabonaise». Il faut voir dans cette stratégie d’éclatement de l’ancien OPT, une politique de rationalisation évidente : séparer l’activité Télécom des activités Poste et Caisse d’épargne postale

Un réseau télécoms
stable et efficace ...